Recherche

ou et exact

Secteur d'activité

Économie sociale

Le mardi 18 octobre 2016

Nouvelles

L'économie sociale ou comment créer de nouvelles voies

Publié par : Communiqué

SAINT-JÉRÔME. Près de 85 personnes ont participé vendredi dernier à la Tournée des régions du Chantier de l'économie sociale qui se tenait à l'UQO de St-Jérôme, avec comme invité d’honneur et conférencier Jean-Martin Aussant, le directeur général du Chantier de l'économie sociale du Québec.

C'est sous le thème Pour un avenir durable dans les Laurentides que les participants de divers milieux ont eu l'occasion de partager leurs perceptions de l'économie sociale et expliquer les enjeux et opportunités de leurs secteurs d'activité respectifs, lors de cette journée de consultation, conférences et ateliers portant sur l'économie sociale et le développement durable.

Selon Jean Martin Aussant, la Tournée des régions du Chantier de l’économie sociale est l’occasion d’amorcer une grande discussion autour des limites du modèle de développement qu’il faut identifier et des pistes de solutions qu’il faut construire. «On fait une tournée pour voir ce qui se fait déjà en économie sociale et comment on peut en faire encore plus. On veut remettre en question le modèle de développement et penser à une certaine transformation de ce modèle et du comment l'économie sociale peut le transformer», a-t-il expliqué.

Nouvelles voies


«Nous sommes l'hôte de l'événement et avons réuni des partenaires du  milieu. L'objectif était de faire une grande consultation avec le Chantier d'économie sociale pour prendre le pouls des acteurs. Aujourd'hui, on va poser quatre questions spécifiques aux enjeux d'économie sociale dans la région», nous dit Catherine Landry-LaRue, directrice générale du pôle régional d'économie sociale, la Coop de solidarité des entreprises d'économie sociale des Laurentides (CSEESL). «Ce que je vais vous demander aujourd'hui à nous qui sommes pris dans des modèles, c’est: ébranlez-nous, forcez- nous à nous dépasser !», a lancé de son côté Stéphane Maher, le maire de Saint-Jérôme.

Il y a plus de 3000 travailleurs répartis en quelque 300 entreprises collectives dans les Laurentides, et autant de générateurs d’impacts désirables au sein de ces communautés a précisé Manon Mongrain, la présidente du  CSEESL et directrice générale de l'entreprise d'insertion Éclipse. Cette dernière a expliqué que: «les entrepreneurs sociaux prennent des risques énormes et ont des objectifs qui visent souvent à transformer les systèmes.»

Qu'est-ce que la CSEESL

La Coopérative de solidarité des entreprises d'économie sociale des Laurentides (CSEESL) est une coopérative de solidarité qui regroupe les entreprises d'économie sociale ainsi que de partenaires désirant en être membres. Elle agit à titre de pôle régional d'économie sociale dans les Laurentides et mobilise les acteurs de l'économie sociale pour stimuler la concertation et la promotion, afin de valoriser l'économie sociale et ses entreprises au cœur du développement socio-économique de l'ensemble de la région des Laurentides.

L’économie sociale des Laurentides en bref


- Il y a approximativement 300 entreprises d’économie sociale sur le territoire;

- 68 % sont des OBNL;

- 32 % sont des coopératives;

- Leurs revenus annuels totalisent près de 200 M$;

- Elles emploient au-delà de 3000 personnes;

- Le taux de scolarisation est élevé, considérant que 49 % des cadres ont un diplôme universitaire et 63 % des employés ont un diplôme postsecondaire. (Source CSEESL)

Source : www.journallenord.com


Économie sociale

Boîte à outils

En savoir plus