Recherche

ou et exact

Secteur d'activité

Le lundi 11 mars 2013

Nouvelles

La Coopérative forestière de Petit Paris inquiète pour son avenir

Publié par : Coopérative forestière de Petit Paris

Volume de bois disponible

La direction de la Coopérative forestière de Petit Paris se dit très inquiète pour l’approvisionnement de son usine Produits Forestiers Petit Paris située à St-Ludger-de-Milot. Cette inquiétude découle directement des demandes de Produits forestiers Résolu pour ses garanties de bois, dont le transfert de 272 000 m3 de l’usine de Roberval en faveur des usines de St-Félicien et de la Doré.

La garantie d’approvisionnement de cette dernière, propriété à part égale de la Coopérative et de Résolu, a diminué de 150 000 m3 avec le nouveau régime forestier, soit plus de 35 %.

Cette diminution de volume vient empêcher l’usine d’opérer à l’année avec deux quarts de travail et ainsi compromettre sa rentabilité.

« Encore plus grave, la Coopérative voit son contrat d’approvisionnement avec son usine Produits Forestiers Petit Paris diminuer de près de 45 % puisque le volume que l’usine pourrait acheter sur le marché libre ne fait pas partie de sa garantie d’approvisionnement, dont l’exclusivité de la récolte appartient à la Coopérative. Cette situation fragilisera la rentabilité de la Coopérative qui a mis en place au fil des ans une organisation bien structurée pour approvisionner ses clients de façon efficace à des coûts compétitifs, tout en respectant les principes de développement durable (système de gestion certifié selon la norme ISO-14001). Cela veut donc dire moins de travail pour ses membres et moins de rentabilité pour la Coopérative compromettant ainsi la poursuite de ses activités », soutient Alain Paradis, ingénieur forestier et directeur général de la Coopérative forestière Petit Paris.

Le nouveau régime forestier avec son marché libre pourra peut-être permettre à Produits Forestiers Petit Paris d’acheter du volume afin de combler ses besoins, mais ce dernier est en compétition avec les autres usines, dont celles de Produits Forestiers Résolu, copropriétaire de Produits Forestiers Petit Paris, qui privilégiera d’abord ses usines dont il est propriétaire à 100 %.

« Ceci enlève beaucoup de marge de manoeuvre à Produits Forestiers Petit Paris et met beaucoup de pression sur la Coopérative. Cette dernière devra s’assurer de remporter des mises de lots de bois aux enchères qui serviront à approvisionner son usine et surtout à maintenir son volume d’opération actuel. On est loin de créer de nouvelles opportunités d’affaires! », d'ajouter Alain Paradis.

La Coopérative a réussi à maintenir son usine en opération pendant la crise du bois d’oeuvre, là ou bien d’autres ont échoué.

« Ce serait dommage que le nouveau régime forestier, avec la faible garantie d’approvisionnement offerte à l’usine de Produits Forestiers Petit Paris, vienne annuler cet exploit! », de conclure le directeur général de la CFPP.

Pour tous les détails de ces événements et pour d'autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Source : LeLacSaintJean.com

Boîte à outils

En savoir plus