Recherche

ou et exact

Secteur d'activité

Le jeudi 23 juillet 2015

Nouvelles

«Les Mains au travail» permettent de concrétiser un nouveau projet de vie

Publié par : Les mains tissées

Vous êtes de Saguenay et êtes âgés entre 16 et 30 ans? Le nouveau projet de la Coop Les Mains Tissées de La Baie, «Les Mains au travail», est pour vous. L’organisme et ses partenaires viennent de lancer ce dernier qui vise à soutenir de jeunes adultes dans l’élaboration et la réalisation de leur projet de vie.

«Les Mains au travail» est un projet formateur qui permet à des jeunes d’acquérir des outils solides dans le cadre d’ateliers et d’un stage en entreprise. Rémunéré et d’une durée de 24 semaines à raison de 30 heures par semaine du lundi au jeudi, il  se déroule en deux phases : une première de douze semaines axée sur le développement personnel et professionnel et une seconde constituée d’un stage en entreprise de douze semaines axé sur la mise en action. Les participants bénéficient d’une allocation basée sur le salaire minimum et il y a une possibilité de covoiturage.

Participation des entreprises

La coordonnatrice du projet Véronic Gagnon explique que les entreprises participent activement au projet. «Lors de l’édition précédente, des jeunes ont fait des stages à la Pourvoirie du Cap au Leste, au Cap Jaseux , au Restaurant L’Opia et à la Grange aux Hiboux par exemple. On y va selon l’intérêt des participants.»

Quant aux premières douze semaines, ceux-ci participent à des projets reliés à l’auberge de la Coop tout en étant partie prenante lors d’ateliers touchant l’aspect psychosocial ou l’employabilité. «Les jeunes peuvent vivre différentes situations de vie soit être en emploi, sur l’assurance-emploi ou sur la Sécurité du Revenu. Il est important de noter que le projet débute le 2 août. Il suffit de communiquer avec moi au 418-544-4456 ou par courriel à info@lesmainstissees.com», ajoute Véronique Gagnon.

Notons que ces projets ont habituellement un volet en coopération internationale ce qui n’est pas le cas pour celui-ci. «En cette période d’austérité, nous n’avons pas eu la subvention. Alors, il n’y a pas de volet international pour ce projet-ci», conclut la coordonnatrice.

Source : www.lereveil.ca

Boîte à outils

En savoir plus