Recherche

ou et exact

Secteur d'activité

Le vendredi 11 juin 2010

Chronique

Un projet unique à St-Joachim-de-Shefford

Publié par : Centre local de développement Haute-Yamaska

De nombreux arbres fruitiers, adaptés au climat régional et présentant un potentiel commercial, sont actuellement peu ou pas exploités : c’est le cas de l’amélanchier, du camerisier, de l’argousier, du cassissier, etc. Plusieurs facteurs expliquent cette situation, mais le plus important, c’est le manque d’information sur les méthodes de culture et l’absence de sites de démonstration. 

 

En parallèle, il faut dire qu’on ne parle pas souvent d’une autre culture, celle de la « culture sous couvert forestier ». Pourtant, le concept peut gagner de plus en plus de terrain d’autant plus que près de 70 % de St-Joachim-de-Shefford est couvert par des arbres! Sous la cime, le sol de nos forêts est d’une incroyable richesse et peut accueillir de nombreuses variétés de plantes ayant aussi une valeur commerciale : le ginseng, l’asaret ou la sanguinaire par exemple. La culture de ces plantes peut servir de revenu d’appoint, un complément à l’exploitation de la matière ligneuse.

 

Ce projet recèle de nombreuses opportunités. La pépinière collective de St-Joachim-de-Shefford est la première au Québec à constituer un site dédié à la mise en valeur des plantes cultivables présentant une valeur commerciale sous couvert forestier. Elle pourrait aussi être la première à constituer un jardin d’arbres fruitiers voué aux espèces émergentes. Le jardin permettra d’évaluer le taux de croissance et le potentiel des différentes espèces. Il s’agira en fait d’un véritable laboratoire. Il permettra aux gens de découvrir localement les qualités des différents arbres fruitiers et peut-être, susciter de nouveaux projets d’affaires! La pépinière collective permettra de développer un volet d’approvisionnement, notamment au niveau des poiriers. Elle permettra de constituer un véritable jardin qui appartiendra à la communauté et qui pourrait également desservir toute la région.

 

La Pépinière collective entreprendra de gros travaux en vue d’aménager le jardin qui couvrira presque trois hectares. Il sera composé de différentes stations de culture et de démonstrations :

 

Une ombrière – l’ombrière permet de reproduire le milieu forestier tout en simplifiant le travail! Elle est composée de poteaux qui soutiennent de grandes toiles qui créeront de l’ombrage. L’ombrière permet de faire la culture de plantes médicinales et de têtes de violon par exemple.

 

Une pouponnière – La pouponnière permettra de produire des poiriers et d’autres arbres fruitiers à partir de greffes. Ces arbres permettront entre autres d’alimenter la future Coopérative du Pays de la poire.

 

Un jardin d’arbres fruitiers – plus de 50 variétés d’arbres et d’arbustes seront plantés afin d’évaluer les cultures émergentes. Le jardin permettra de valider comment chaque espèce s’adapte au climat local en plus de constituer une banque de références importantes pour les personnes qui souhaitent se lancer dans de nouvelles productions.

 

Des espaces de cultures sous couvert forestier – La culture de plantes sous les arbres (surtout dans les érablières) est une avenue de développement très intéressante pour notre région. Un site de culture de 700 m2 permettra aux gens de découvrir les méthodes de culture de l’asaret, de la sanguinaire, de l’actée, du ginseng ou de l’hydraste. 

 

Un espace dédié à la culture de champignons forestiers – la culture de champignons sur billes de bois fera aussi l’objet d’une évaluation. Dans le cadre du projet, ce sont plus de 200 billes de bois qui seront inoculées de blanc de champignon : pleurote et shiitake essentiellement. La récolte pourrait être écoulée chez les marchands locaux et régionaux.

 

La réalisation du projet de la Pépinière collective de St-Joachim-de-Shefford est estimée à plus de 100 000 $ et a été rendue possible grâce à une aide financière de 60 000 $ obtenue du Fonds de la ruralité (Pacte rural) géré par le CLD Haute-Yamaska. La municipalité de St-Joachim-de-Shefford apporte également technique à ce projet qui contribuera à rehausser sa notoriété.

Boîte à outils

En savoir plus