Recherche

ou et exact

Secteur d'activité

Le lundi 28 septembre 2015

Nouvelles

Renouvellement de la Politique jeunesse : le Conseil québécois du loisir rappelle l'importance du loisir pour les jeunes

Publié par : Conseil québécois du loisir

Montréal, le 25 septembre 2015 - Invité hier à participer à la Table ronde de consultation visant le renouvellement de la Politique québécoise de la jeunesse et de sa Stratégie d'action jeunesse, le Conseil québécois du loisir (CQL) rappelle l'importance et le potentiel des loisirs en matière de saines habitudes de vie, de persévérance et de réussite scolaire, d'emploi ainsi que de participation citoyenne et de bénévolat.
 
Pour le CQL, le loisir et les activités qui le composent sont un élément majeur de l'existence des jeunes auxquels il faut être attentif « Il s'agit là d'une composante essentielle à une vie personnelle, familiale et communautaire équilibrée et d'un mode de vie culturellement, physiquement et socialement actif. Les loisirs sont une source intarissable d'expériences individuelles et collectives qui contribuent au développement d'une jeunesse dynamique, engagée et en santé » d'indiquer le président du Conseil québécois du loisir, monsieur Michel Beauregard.

Appuyant plusieurs des axes et thèmes de la proposition gouvernementale, le loisir est un outil important pour l'activité physique, la santé mentale, les comportements à risques, les relations interpersonnelles harmonieuses et les rapports égalitaires lorsqu'il s'agit de saines habitudes de vie. Par ailleurs, une recherche effectuée par l'Observatoire québécois du loisir (2012) rappelle le potentiel des loisirs en matière de soutien à la persévérance et de réussite scolaire ce qui devrait inciter les autorités à accroître, soutenir et diversifier l'offre d'activités parascolaires dans une perspective d'écoles ouvertes aux contributions du milieu associatif.

En matière d'emploi, le CQL a souligné qu'il ne faut pas opposer travail et loisir puisque ce dernier contribue à maintenir une main d'ouvre de qualité, en santé et qu'il est générateur de centaines de milliers d'emplois. L'exemple du Programme DAFA et des milliers de jeunes animateurs de camps de jour et de camps de vacances, assurant la sécurité et la qualité de ce service auprès des enfants, a été présenté. Finalement, l'axe de la citoyenneté active a aussi retenu l'attention. Il convient de se rappeler qu'une étude réalisée par l'Observatoire québécois du loisir confirme que 590 000 bénévoles s'engagent annuellement dans les activités de loisirs et fournissent 106 millions d'heures constituant un investissement de 1,9 milliard de dollars en services au public. Fort de cette contribution majeure à la qualité de vie des personnes comme des communautés qui ont besoin de l'engagement des jeunes, le loisir leur offre en retour une voie de fo rmation, d'épanouissement et d'accomplissement. Par ailleurs le CQL, comme le Conseil supérieur de l'éducation l'avait fait antérieurement, invite les autorités gouvernementales à considérer le mouvement associatif et communautaire comme un lieu de formation à la vie démocratique et un partenaire dans le projet d'éducation à la citoyenneté.

Profitant de cette rencontre importante, le CQL a aussi souligné l'importance des liens entre plusieurs politiques en élaboration ou annoncées par le gouvernement touchant la jeunesse, le loisir et le sport, la prévention ainsi que la culture.

-30-

Source : Conseil québécois du loisir
Information : Maude Ménard-Labrecque, conseillère en communication
mmenard-labrecque@loisirquebec.com ou 514 252-3132 poste 3624

Boîte à outils

En savoir plus