Recherche

ou et exact

Secteur d'activité

Article

Le lundi 4 avril 2011

5e Forum québécois du loisir - Le loisir : Un service essentiel !

Montréal, le 1er avril 2011 – Plus de 300 personnes ont assisté le 1er avril 2011 au 5e Forum québécois du loisir qui a eu lieu sous la présidence d’honneur de Biz, membre du populaire groupe Loco Locass. Tenu à l’Université du Québec à Montréal sous le thème Le loisir : un service essentiel!, l’événement a permis aux travailleurs, bénévoles, chercheurs et étudiants présents de partager et d’approfondir leurs connaissances sur la place occupée par le loisir dans la société québécoise.

« Nous en sommes aujourd’hui à la 5e édition du Forum québécois du loisir par lequel le Conseil québécois du loisir, organisateur de l’événement, et ses partenaires visent à réaffirmer l’importance du loisir pour sa valeur intrinsèque, pour ses fonctions sociales, culturelles et économiques ainsi que pour sa contribution au développement des communautés. Au gré des ans, l’événement aura également contribué à promouvoir le loisir et son accessibilité comme élément indissociable de la qualité de vie de tous les citoyens et encourager l’engagement individuel et collectif ainsi qu’une collaboration accrue entre les intervenants », a indiqué en ouverture de la journée M. Michel Beauregard, président du Conseil québécois du loisir.

Le Forum québécois du loisir s’est déroulé sous une formule participative, en proposant des ateliers, des conférences et un panel d’experts composé du président de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) et maire de Rimouski, M. Éric Forest; du sous-ministre adjoint et directeur national de la santé publique au ministère de la Santé et des Services sociaux, M. Alain Poirier; du directeur de la communication numérique au Cabinet de relations publiques National, M. Bruno Guglielminetti; et du directeur des émissions d’affaires publiques, télé, et responsable de l’unité d’enquêtes (radio, télé, Internet) à Radio-Canada, M. Pierre Sormany. La journaliste Ariane Émond a animé la journée.

Les participants ont échangé à partir du Guide de réflexion pour l’action, un outil d’accompagnement d’une démarche d’affirmation du loisir public et associatif. En ateliers, il a été question de pourquoi et de comment être sur la place publique pour que le loisir soit connu, reconnu et soutenu par la population; que le loisir soit soutenu par les politiques, au même titre que les autres secteurs de la santé, de l’éducation ou de l’environnement; que les travailleurs et bénévoles en loisir soient inclus parmi les acteurs québécois du développement; et que le loisir ne soit plus perçu à la marge et considéré comme un luxe que l’on peut se permettre quand les autres besoins sont satisfaits.

« Le loisir est assurément un service essentiel. Le loisir réduit la délinquance, il a des effets bénéfiques sur la santé, il améliore la qualité de vie des personnes âgées dans les résidences et il permet une meilleure socialisation. Le loisir et la qualité de vie, c’est ce que vendent les municipalités pour attirer la population dans leur ville. Le loisir fait partie de nous tous puisque nous cherchons tous à nous réaliser dans un cadre de liberté »,  d’expliquer le président d’honneur du Forum, Biz.

En fin de journée, Biz, la présidente de l’Association québécoise du loisir municipale, Mme Marie-France Delage, et le président du Conseil québécois du loisir, M. Michel Beauregard, ont lancé un appel à la mobilisation des acteurs du loisir en lançant la campagne « La Déclaration de Québec. Elle persiste et je signe ». Adoptée le 10 octobre 2008 dans le cadre du 10e Congrès mondial du loisir, la Déclaration de Québec énonce que le loisir exerce un rôle essentiel au développement des communautés. Les acteurs du loisir public et associatif, individus et organismes, doivent se mobiliser afin de faire valoir l’importance du loisir dans le quotidien de tous les Québécoises et Québécois. La Déclaration peut être signée sur la page Facebook « Déclaration de Québec » ou en écrivant à jesigne@declarationdequebec.ca.

« C’est à vous tous, du milieu du loisir associatif et public, de vous mobiliser autour des mêmes idéaux car vous faites partie d’un capital social dont ce pays ne peut se passer », de conclure Biz.

À propos du Conseil québécois du loisir

Le Conseil québécois du loisir contribue par le loisir au développement social, culturel et économique du Québec. Il représente les organismes nationaux de loisir, regroupe et appuie la concertation des intervenants du loisir. Il défend le droit au temps libre et aux loisirs pour tous et en favorise l'accessibilité. Pour plus de détails, visitez le site www.loisirquebec.com.

- 30 -



Source : Conseil québécois du loisir (CQL)

Information : Joëlle Boulet, conseillère en communication, CQL, 514 252-3132 poste 3624 ou jboulet@loisirquebec.com

Pour entrevue avec Biz : Louis-Alexandre Lacoste, , 514 953-5188, poste 223 ou louis-alexandre@atypic.ca

Mise à jour - Le lundi 4 avril 2011

Boîte à outils

En savoir plus