Recherche

ou et exact

Secteur d'activité

Article

Le mardi 28 juin 2011

Cascade de coupes budgétaires dans le programme AccèsLogis - La réalisation de 1188 logements communautaires compromise

Montréal, le 28 juin 2011 – Après la réduction majeure du programme AccèsLogis lors du dernier budget du Québec et la fin prématurée du financement supplémentaire visant à aider la réalisation de projets de logements communautaires dans les régions éloignées et les petites municipalités, voilà qu’une nouvelle coupe s’abat sur 56 projets. Cette fois-ci, ce sont les subventions qui sont diminuées de 5 % pour tous les projets réalisés en région. Les projets en cause sont actuellement à l’étude par la Société d’habitation du Québec. Plusieurs d’entre eux étaient sur le point d’obtenir une promesse de subvention leur permettant d’évoluer vers une mise en chantier.

« C’est une coupure que l’on s’explique mal non seulement parce qu’elle représente une désindexation, mais aussi parce qu’elle est concentrée sur les régions, qui cumulent plusieurs difficultés avec l’application du programme » déplore Edith Cyr, présidente de l’Association des groupes de ressources techniques du Québec. Elle précise que « la nouvelle coupure annoncée par la SHQ ampute les projets d’environ 3 000 $ par logement. Ce manque à gagner devra être compensé par une contribution supplémentaire des milieux locaux, qui sont déjà très impliqués dans le financement des projets. Cette situation fragilise grandement les projets en développement. À court terme, la réalisation de plus de 1 188 logements est compromise. Le gouvernement doit rétablir le niveau des subventions de toute urgence ».

L’Association des groupes de ressources techniques du Québec rappelle que le gouvernement a introduit en 2010 une série de mesures dans le programme AccèsLogis pour soutenir le développement de projets de logements communautaires dans les régions. Prévu sur une durée de 2 ans, le financement des mesures a été épuisé graduellement quelques mois seulement après leur mise en application. L’engagement rapide de ces aides confirme leur pertinence et à quel point elles étaient nécessaires pour assurer l’équité du développement de logements communautaires sur tout le territoire du Québec. « Nous ne pouvons pas accepter de mettre en péril les projets d’habitation en cours ou de les voir abandonnés avec cette coupure. Ces projets sont essentiels pour loger convenablement les ménages à revenu faible ou modeste et contribuent au développement social et économique de leur milieu. Le gouvernement doit restaurer le niveau des subventions et poursuivre les mesures de soutien au développement dans les régions » a souligné madame Cyr.

L’AGRTQ regroupe 24 organismes qui développent l’habitation communautaire au Québec : les groupes de ressources techniques (GRT). À l’œuvre dans toutes les régions, les GRT ont réalisé plus de 35 000 logements coopératifs et sans but lucratif au cours des 30 dernières années. L’AGRTQ soutient le développement et la consolidation de ses organismes membres pour la réussite de leur mission. Elle favorise le développement de l’habitation communautaire en concertation avec les différents acteurs du secteur. Elle participe également à la définition et à l’amélioration des programmes de développement de logements communautaires.

Projets de logements communautaires touchés par la diminution de subvention



Source : Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ)

Renseignements : Marcellin Hudon : (514) 849-8547, (514) 238-2536.

Mise à jour - Le mardi 28 juin 2011

Boîte à outils

En savoir plus