Recherche

ou et exact

Secteur d'activité

Article

Le vendredi 5 août 2011

Semaine de valorisation de l'animation estivale - Le Conseil québécois du loisir souligne la contribution exceptionnelle des animateurs et animatrices du Québec

Montréal, le 5 août 2011 - En conclusion de la Semaine de valorisation de l'animation estivale 2011 - une initiative de la Fédération québécoise des centres communautaires de loisir -  le Conseil québécois du loisir (CQL) désire souligner la contribution exceptionnelle des animateurs et animatrices du Québec, notamment pour leur influence extrêmement positive dans le quotidien de centaines de milliers de jeunes fréquentant les lieux de loisir estival, dont les centres communautaires, les camps de jour et les camps de vacances.

De plus, le CQL est heureux d'annoncer que la Semaine 2011 coïncide avec la 5000e inscription au programme de formation DAFA. Instauré en 2009, le Diplôme d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur (DAFA) est une certification qui permet à son titulaire d'assumer les responsabilités relatives à l'animation d'activités de loisir s'adressant aux jeunes de 5 à 17 ans. La formation vise à assurer la sécurité et la qualité de l'expérience de loisir vécue par les participants. Le DAFA est la première formation à être reconnue collectivement par les organisations nationales de loisir partenaires.

Se déroulant sur une période d'au plus 18 mois, en incluant le stage, la formation DAFA permet aux animateurs d'affirmer leur leadership et d'exercer leur fonction en toute confiance. La formation DAFA est offerte par plus de 260 organisations locales agréées dans les régions du Québec. « Il y en a beaucoup qui pense que le métier d'animateur est facile, que nous ne faisons que jouer dehors avec les enfants, mais il y a beaucoup de choses à prendre en considération et ce n'est vraiment pas si facile que cela. Un autre avantage du DAFA est que la formation nous aide à développer l'estime de soi, le leadership et elle nous rend plus à l'aide de parler en public. C'est un gros plus », explique Adèle Cyr, animatrice à la Ville de Repentigny.

« Nous ne soulignerons jamais assez le travail extraordinaire des animateurs et animatrices d'ici. Ceux et celles qui choisissent la voie du DAFA obtiendront une formation reconnue et de haute qualité qui en fera des animateurs bien outillés et confiants pour répondre à toutes les situations. Je lève donc mon chapeau à tous les animateurs et animatrices du Québec et je félicite chaleureusement les 5000 d'entre eux qui se sont inscrits à la formation DAFA », a déclaré le président du Conseil québécois du loisir, M. Michel Beauregard.

À propos du DAFA

Le DAFA est une initiative du Conseil québécois du loisir, avec la participation du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport. Il est réalisé en partenariat avec l'Association des camps certifiés du Québec, l'Association québécoise du loisir municipal, les Clubs 4-H du Québec, la Fédération québécoise des centres communautaires de loisir, la Fédération québécoise du scoutisme / Association des scouts du Canada, le Mouvement québécois des vacances familiales et le Regroupement des URLS et en collaboration avec le Réseau du sport étudiant du Québec et Québec en forme. Pour plus d'information, visitez le site www.formation-animation.qc.ca

À propos du Conseil québécois du loisir

Le Conseil québécois du loisir contribue par le loisir au développement social, culturel et économique du Québec. Il représente les organismes nationaux de loisir, regroupe et appuie la concertation des intervenants du loisir. Il défend le droit au temps libre et aux loisirs pour tous et en favorise l'accessibilité. Pour plus de détails, visitez le site www.loisirquebec.com.

- 30 -

Source : Conseil québécois du loisir (CQL)



Renseignements : Joëlle Boulet, conseillère en communication, CQL
514 252-3132, poste 3624 ou jboulet@loisirquebec.com

Mise à jour - Le vendredi 5 août 2011

Boîte à outils

En savoir plus