Recherche

ou et exact

Secteur d'activité

Article

Le mercredi 18 janvier 2012

Dunkerque : Une éolienne vent debout

La toute première éolienne de Coudekerque-Branche a été installée, mardi 10 janvier, dans l'Éco-Zone - ancienne friche Borax.

Elle est le symbole d'un projet porté par l'association Bâtisseurs d'Economie Solidaire (BES). Le vent était au rendez-vous. Comme pour accueillir celle qui va exploiter les courants d'air qui balayent la région dunkerquoise. Ce mardi 10 janvier, en quelques minutes, l'éolienne s'est fièrement élevée au-dessus des deux hectares de l'ancienne friche Borax. Cette implantation est probablement la plus symbolique dans le projet Eco-Zone de Coudekerque-Branche.

Un beau projet

Cet espace situé rue Joseph-Flipo à Coudekerque-Branche a été imaginé par l'association Bâtisseurs d'Économie Solidaire (BES) qui travaille à y créer une véritable vitrine du développement durable, avec l'aide de la région Nord-Pas de Calais, la Communauté urbaine de Dunkerque, la ville de Coudekerque-Branche, l'Université du Littoral Côte d'Opale (IUT Génie Thermique et Énergie notamment) sans oublier l'AGEFA PME.

Louis Monteyne, président de BES, n'était pas peu fier. Bâtisseurs d'Economie Solidaire a été créée en 2008, son président, Louis Monteyne est à l'origine de la création d'une des toutes premières Sociétés Coopératives de Production du littoral : Bois Environnement Services.

 « Ça fait deux ans qu'on travaille sur ce projet. Ça prouve notre capacité à faire les choses ! Et puis, ça va permettre à Bois environnement service de profiter de l'électricité qu'elle va produire ! » Pour le président, cette éolienne qui a poussé un an, presque jour pour jour, après le mât de mesure, installé à quelques mètres de là, est la preuve que «  même si ça coûte cher, ce n'est pas impossible... Avec cette éolienne, on est passé de la réflexion à la concrétisation ».

 L'année 2012 démarre fort pour BES et elle se poursuivra avec l'installation - dans un mois - d'un premier chalet qui sera dédié à l'énergie photovoltaïque. Le président, avec son équipe, a par ailleurs entamé une réflexion pour clôturer le site avec des haies vives. Autre ambition, désamianter la toiture du hangar situé sur cette ancienne friche et le remplacer par des panneaux photovoltaïques. « Quand on sait que Bois Environnement service a été fondé, en partie, par des dockers, c'est sacrément symbolique ! » D'ici quelques années, quand l'ensemble des projets aura été mené à bien, le site aura pour ambition d'accueillir le grand public. Cette Eco-Zone sera une vitrine où tout un chacun pourra découvrir comment fonctionnent les différentes énergies renouvelables : géothermie, biomasse, solaire, énergies marin es... David Bailleul croit à ce projet depuis le début... « Il va continuer à monter en puissance. Cette zone est pourtant difficile à travailler. Cette éolienne, c'est une première pierre angulaire. On va pouvoir continuer à aménager le site. Les Coudekerquois verront alors ce qu'on entend par "développement durable". » « Cette terre Adélie », comme l'a surnommée Cyrille Gaillard, directeur du projet Eco-Zone, sera, à terme, le terreau où pousseront 4 000 arbres et de la graine de citoyen. « Il faut remettre l'humain au coeur des projets », a conclu David Bailleul.

Source : Suzanne URGACZ, Le Phare dunkerquois

Mise à jour - Le mercredi 18 janvier 2012

Boîte à outils

En savoir plus