Recherche

ou et exact

Secteur d'activité

Article

Le mardi 9 décembre 2008

Crise économique, changements climatiques, solidarité sociale, équité Nord-Sud, dépendance au pétrole et souveraineté alimentaire : les élus ont du pain sur la planche

Montréal, le 8 décembre 2008 - Alors que prenait fin ce soir la campagne électorale si peu souhaitée par les électeurs du Québec, Equiterre déplore la faible importance accordée aux enjeux environnementaux pendant la course. La crise économique, qui a été un point focal majeur de cette campagne, ne pourra toutefois être résolue sans que la crise environnementale le soit aussi. « La barre est haute pour le gouvernement qui devra faire preuve de leadership et de sérieux dans la lutte aux changements climatiques, notamment », explique Sidney Ribaux, cofondateur et coordonnateur général d'Equiterre.

Par ailleurs, Equiterre tient à féliciter les députés élus ce soir, ainsi que tous les autres candidats qui ont brigué les suffrages à cette élection et qui ont investi efforts et énergies dans cette campagne électorale. « La carrière politique est exigeante et demande du courage et de grands sacrifices. Merci à tous ceux et celles qui se sont lancés et qui nous ont offert leurs idées et leurs talents », a-t-il ajouté.

L'organisme se dit enthousiaste à l'idée de travailler de concert avec le nouveau gouvernement pour relever les grands défis qui confrontent tant la société québécoise que la communauté internationale. « Il y a plusieurs grands chantiers sur lesquels nous devons plancher au Québec. Réduire nos émissions de gaz à effet de serre et notre de dépendance au pétrole, soutenir notre agriculture et développer la souveraineté alimentaire, passer à travers lacrise économique et financière notamment en investissant dans nos infrastructures vertes comme les transports collectifs, autant de dossiers pour lesquels nous offrons notre collaboration. Sans oublier la défense et la promotion de la nécessaire solidarité envers ceux et celles qui sont touchés par la crise, ici comme à l'étranger. Nous avons hâte de pouvoir collaborer avec ce nouveau gouvernement pour faire avancer ces enjeux, et nous serons à l'affût afin de s'assurer qu'ils soient pris au sérieux », explique Sidney Ribaux d'Equiterre.

Equiterre souligne également la contribution de la vision environnementale du Parti Québécois pendant la campagne. Equiterre se dit fort heureux de poursuivre un dialogue constructif avec l'Opposition sur ces enjeux, notamment en ce qui a trait à l'aménagement du territoire et à une vision avant-gardiste en matière énergétique.

Finalement, Equiterre tient particulièrement à souligner l'entrée de Québec solidaire à l'Assemblée nationale, avec l'élection de Amir Khadir. « L'élection d'un premier député de Québec solidaire amènera des propositions et des discussions intéressantes à l'Assemblée nationale, qui ne peuvent qu'être bénéfiques pour la démocratie et la pluralité des idées », ajoute-t-il.



Renseignements: Marie-Eve Roy, Equiterre, (514) 522-2000 poste 232, (514) 378-0232


> Publié le 9 décembre 2008
> Lire d'autres Nouvelles d'ici


Source : Équiterre

Mise à jour - Le dimanche 18 janvier 2009

Boîte à outils

En savoir plus