Recherche

ou et exact

Secteur d'activité

Soutien et financement

Article

Le vendredi 20 juin 2008

Le retrait du fédéral en crédit communautaire: le soutien aux milieux en dévitalisation en péril

Le Réseau québécois du crédit communautaire se joint aux voix qui dénoncent le retrait du fédéral dans le soutien des organismes sans but lucratif en développement économique. En effet, depuis octobre 2007, plusieurs de ses membres sont touchés par ces coupures. Ces organismes offrent du microcrédit et un accompagnement de proximité aux populations qui sont exclues du financement traditionnel qui se retrouvent dans les milieux dévitalisés du Québec.

L'apport du fédéral vient soutenir le démarrage et le pré-démarrage de projets d'entreprises dont ceux de personnes immigrantes à Montréal, d'hommes et de femmes francophones et anglophones en milieux rural et urbain (Québec, Montréal, Montérégie et les Laurentides). Ces contributions sont des apports directs au support de ces promotrices et promoteurs, elles ne concernent en rien le soutien à la mission de l'organisme qui est soutenue par le gouvernement du Québec.

Avec l'ACDI, le gouvernement canadien assure un soutien à la microfinance ailleurs dans le monde comme partenaire et contribue à l'élimination de la pauvreté de ces populations. Le crédit communautaire au Québec, le microcrédit original québécois, est un outil de lutte à la pauvreté qui a prouvé par ses actions et ses résultats, avec un taux de remboursement de 92% et un taux de survie des entreprises après 5 ans de 69%, son rôle dans le développement du Québec particulièrement en milieu dévitalisé. Au Québec, le gouvernement fédéral a aussi la responsabilité d'être partenaire dans le développement socioéconomique des communautés.

Les organismes qui sont touchés sont les suivants : ACEM (Montréal), Compagnie F (Montréal), Fonds communautaire d'emprunt féminin et le Projet communautaire des Laurentides (Hautes-Laurentides), Cercles d'entraide de la rive sud et Cercles d'entraide de la Haute Yamaska et le Fonds d'emprunt économique communautaire (Québec).

Le crédit communautaire : une réponse aux femmes, aux jeunes entrepreneurs et aux immigrants

On estime, depuis les 10 dernières années, que plus de 2330 emplois ont été créés et maintenus par l'action des Fonds communautaires d'emprunt ou des Cercles d'emprunt. Pour Lucie Villeneuve, « Accompagner des personnes audacieuses et pleines de bonnes idées à réaliser leur projet et être
pratiquement les seules à y croire nous remplit d'une grande fierté. » Les personnes soutenues par le RQCC sont principalement des femmes, des jeunes et des immigrants puisqu'ils comptent respectivement pour 55%, 45% et 20% de la clientèle. De plus, on note que 36 % des personnes qui ont obtenu un prêt pour réaliser leur projet d'affaires vivaient de l'assurance emploi ou de l'assistance emploi.

Un investissement et un impact socialement responsables

Le travail avec les populations locales favorise l'enracinement de ces entrepreneurs dans leur communauté et une forme de retour social par leur action. Tout se vit à échelle modeste le plus souvent, mais la boulangerie du coin, la consultante en environnement, le designer de mode, tous et toutes ajoute à la vie économique et sociale, c'est pourquoi les individus et organismes qui acceptent de mettre à la disposition des fonds communautaires d'emprunts et des Cercles d'emprunt des capitaux, sous forme de don ou de prêt, participent eux aussi à cet effort socialement responsable.


Le Réseau québécois de crédit communautaire regroupe 24 organismes, Fonds communautaires d'emprunt ou Cercles d'emprunt, implantés dans 14 régions du Québec. Il s'appuie sur le travail professionnel de 57 employés permanents et de plus de 300 bénévoles. Le prêt moyen consenti aux entrepreneurs est d'environ 2 200 $, dans un Cercle d'emprunt et de 7800$ pour un Fonds communautaire d'emprunt.


Renseignements: Lucie Villeneuve, Réseau québécois du crédit communautaire, Cellulaire: (418) 999-8880; Membres concernés par les coupures: Lorraine Bureau, Fonds communautaire d'emprunt féminin et Projet communautaire des Laurentides, (450) 562-3553; Anne Kettenbeil, ACEM, Montréal, (514) 843-7296; Marie-Carmen Merino, Compagnie F, Montréal, (514) 381-7333 # 208; Linda Maziade, Fonds d'emprunt économique communautaire (Québec), (418) 525-0139 # 225; Nathalie Dubord, Cercles d'entraide de la rive-sud, Montérégie, (450) 446-8279



Mise à jour - Le dimanche 18 janvier 2009

Soutien et financement

Boîte à outils

En savoir plus